fbpx

L’avenir d’une industrie minière post-Covid


Lorsqu’un évènement mondial et marquant change notre vie d’une manière spontanée et pour toujours, nous avons tendance à nous rappeler exactement là où nous étions et ce que nous faisions au moment de l’apprendre.

Pour ma part, je n’oublierai jamais quand j’étais assis à mon bureau et que j’ai entendu l’annonceur à la radio dire : « Un avion vient de frapper l’une des tours jumelles de New York ». Sans aucune pensée ou hésitation, je me suis immédiatement levé parmi mes collègues et pendant plusieurs minutes, nous sommes tous restés silencieux, en nous regardant les uns et les autres. Nous étions un groupe d’analystes d’affaires et de consultants en technologie, tous en état de choc. C’était en 2001, le 11 septembre pour être précis. Il nous a donc fallu quelques heures pour réaliser l’amplitude de cet événement historique qui progressait rapidement d’heure en heure.

Par contre, je ne me souviens pas où j’étais le 11 mars 2020, lorsque l’Organisation mondiale de la santé a déclaré la pandémie du COVID-19, ce qui a également perturbé le monde. Contrairement à d’autres événements historiques, celui-ci continue toujours de répandre l’incertitude. [1]

Ces différents événements nous ont atteints et pour certains individus, ils en sont toujours marqués ou affectés. Pourtant, bien que ces événements soient tragiques à la base, cela a fait en sorte que le monde a rebondi par les innovations technologiques soudaines pour compenser. Pendant toutes mes années de travail dans différentes industries, je n’ai jamais vu une accélération aussi rapide et pratique de l’innovation, notamment dans l’industrie minière.

Nous devons admettre qu’aucune autre industrie ne touche notre vie quotidienne à autant d’égards que l’industrie minière en particulier. En nous fournissant tous les matériaux qui définissent la façon dont nous communiquons, voyageons, profitons de notre vie et restons productifs, c’est l’influenceur social absolu et primaire. Personne ne peut ignorer que cette industrie est le véritable fondement de notre économie mondiale, et cela a toujours été le cas.

 

L’innovation: Comment passer à l’action ?

L’industrie minière a réagi avec certitude en adaptant et en numérisant rapidement tous les aspects de ses activités afin de créer des mines plus durables, plus sûres et plus efficaces. Cette fois, aucune pierre n’est restée non retournée puisque chaque département et le processus de chaque employé ont été réévalués. Leurs principales fonctions et actions ont été remises en question. Allant de la façon dont les inspections des équipements miniers sont effectuées, aux listes de contrôle de sécurité et de sûreté allant du papier au logiciel mobile spécialisé.

 

Comment gérer les opérations dans des endroits éloignés ?

Dans le cadre d’une enquête menée auprès de 350 entreprises minières, les chercheurs ont constaté que 80% d’entre elles sont aux prises avec des défis opérationnels semblables. Les conclusions [2]:

● La collecte et la centralisation de leurs données pour obtenir des informations collaboratives et exploitables sont maintenant la nouvelle norme.
● Il n’y a plus d’excuse pour le manque d’un flux de travail intelligent en raison des départements en silo (ou des mentalités en silo).
● Améliorer la durabilité pour maintenir une entreprise à long termes est un must.
● Assurer la sécurité des employés tout en déployant une autonomie et une technologie collaborative est plus important que jamais.

 

L’avenir de l’industrie minière : perspectives pour l’année 2020 à 2030

De toutes les initiatives de transformation numérique dans l’industrie minière et métallurgique, les 10 prochaines années s’annoncent prometteuses et rentables pour tous. Une analyse montre que le retour sur investissement pour la numérisation dans des endroits clés pourrait générer :

● Plus de 425 milliards de dollars de valeur pour l’industrie, les clients, la société et l’environnement au cours des 10 prochaines années (jusqu’en 2025). Cela équivaut de 3 à 4 % des revenus de l’industrie au cours de la même période.
● Plus de 320 milliards de dollars de valeur industrielle au cours de la prochaine décennie, avec un avantage potentiel d’environ 190 milliards de dollars pour le secteur minier et de 130 milliards de dollars pour le secteur des métaux. Le total des mines et des métaux équivaut à 7 % des revenus de l’industrie et à 9 % du bénéfice de l’industrie.
● Une réduction de 610 millions de tonnes d’émissions de CO2, dont la valeur est estimée à 30 milliards de dollars pour la société et l’environnement.
● Une amélioration de la sécurité, avec environ 1000 vies sauvées et 44000 blessés évités. Cela équivaut à une diminution d’environ 10 % du nombre de vies perdues et à une diminution de 20 % des blessures dans l’industrie.

Source: [3]

 

L’avenir des emplois dans l’industrie minière

Lorsque la transformation numérique devient facile, les employeurs doivent équiper et éduquer leur main-d’œuvre. Au cours de la prochaine décennie, environ 330 000 emplois seront touchés dans les exploitations minières. C’est près de 5% de l’ensemble de la main-d’œuvre. Un plan d’atténuation, de modernisation et de relève est non seulement faisable, mais nécessaire.

 

Pour rester compétitives, les mines doivent innover

Certaines des meilleures sociétés minières au monde ont commencé à repenser la façon dont l’exploitation minière est pratiquée. Cela apporte de nouveaux défis. Afin d’accélérer l’innovation, d’établir la durabilité et d’accroître la sécurité et la conformité, nSpek et Néosynergix se sont associés à des leaders clés de l’industrie minière pour vous aider à trouver et à évaluer des solutions adaptées aux défis de votre société minière et vous aideront à les intégrer dans vos flux de travail.

 

L’industrie minière s’est toujours adaptée sans crainte

Depuis plus de 25 ans, mon équipe et moi sommes sur une mission de développer des projets de développement de logiciels qui changeront des vies pour le mieux. Pour devenir la mine interconnectée de demain, nous déploierons des processus technologiques intelligents qui sont actuellement dans des angles morts, comme la centralisation du data et le remplacement de listes de contrôle sur papier, ou même l’utilisation de logiciel de manière inefficace, des enquêtes, des inspections et des vérifications de conformité.

Avant de naviguer dans l’accélération difficile de l’innovation d’une mine en matière de préparation à l’intelligence artificielle, de mise en œuvre de l’Internet des objets (IOT), d’opérations, de maintenance, de gestion d’actifs, de planification d’inventaire, de durabilité, de sécurité et plus encore, pensez à intégrer et à tirer parti de vos données de la bonne façon à la source. Parce que vous le savez aussi bien que moi: quand des ordures entrent, des ordures sortent (garbage in, garbage out).

 

– Michel Corbin, PDG Néosynergix/nSpek

Source:
[1]  https://www.sciencedaily.com/releases/2020/10/201012124307.htm
[2] https://www.fraserinstitute.org/sites/default/files/annual-survey-of-mining-companies-2019.pdf, https://www.fraserinstitute.org/sites/default/files/survey-of-mining-companies-2016.pdf
[3] https://reports.weforum.org/digital-transformation/mining-and-metals-digital-transformation-and-the-industrys-new-normal/

Mise à jour: Cet article à aussi été publié sur le site web de STIQ – secteur manufacturier québec.

 

Retour au blogue